Actualités sur les chevaux

Risque pour le foie de nos chevaux : les séneçons

Le Séneçon jacobé est facilement reconnaissable. Séneçon jacobéToute la plante est toxique et conserve sa toxicité dans le foin. A l'état " vert" Il n' est pas spontanément consommé par les chevaux ( sauf pénurie ...) mais séché ou coupé  (fauche ou broyage des refus) il perd son caractère inapétent .Sa multiplication est favorisée par le surpâturage. Personnellement j'en vois de plus en plus dans les pâtures fréquentées par les chevaux. L'intoxication est d' abord silencieuse opérant sous un mode chronique.

Le séneçon jacobé s' arrache facilement.
Pour aller plus loin :
  • thèse vétérinaire de B.L PASSEMARD, année 2005 : Intoxication du cheval par les séneçons, Université Paul Sabatier de Toulouse.
  • Livre de M.C PAUME, Sauvages et toxiques, Ed EDISUD avec de belles photos.
 

Les qualifications loisirs, vous connaissez ?

Concours de qualification loisir+chevalCes épreuves sont ouvertes à tous les chevaux, poneys, ânes et mules  de 1 an ( épreuves " junior" ) à 18 ans. Les cavaliers doivent être titulaires d'une licence fédérale.

Sont jugés : 
  • le caractère ( absence de défenses dangereuses lors des tests)
  • les allures  ( test monté aux  3 allures )
  • le modèle   ( aplombs, tissus, soutien du dos, attache d' encolure ...)

A la suite l' équidé est  au pire ajourné pour boiterie, trouble du comportement, état insuffisant ou obtient un "label" qui sera consigné sur son document d' identification.
Les 3 labels sont, selon les notes obtenues : QUALIFIE , SELECTION OU ELITE. Les sujets "Elites "participent à une finale nationale.
En Bretagne, environ 7 épreuves sont organisées par an, en Côtes d'Armor cette année, le poney club de la Ville Glé et le haras de Lamballe ont reçu les cavaliers souhaitant participer.

Des renseignements complémentaires sont disponibles auprès de la FBEUP ou des Haras nationaux.




 

Article Cheval Santé sur le comportement

Carole Fureix nous fait part des dernières recherches sur le bien être du cheval. Un comportement agressif, impulsif ou au contraire apathique est trop souvent interprété hâtivement par le cavalier. Les dernières recherches font état de douleurs aigues ou chroniques qui perturbent la relation cavalier-cheval. Dès son plus jeune âge notre poulain est  "manipulé" : sevrage, changement d' herbage, prises des pieds...ces différentes prises de contact avec l'homme sont connotées positivement ou négativement dans sa mémoire. La relation à l'homme peut s'en trouver altérée. Pour plus de détails, consultez l'article de Carole sur le Cheval Santé n°72 de février/mars.

 

Trouver une perle, cela se cultive...!

Vendredi 25 mars se tenait la première réunion de travail de la nouvelle commission cheval du Comité Régional du Tourisme Equestre de Bretagne - CRTEB (crte-bretagne.ffe.com), présidée par Caroline BARDIN. Un des objectifs de cette commission est d'aider les cavaliers et centres de tourisme équestre à bien choisir leurs montures en mettant l'accent sur les qualités nécessaires à un bon cheval d'extérieur. Ok  " Le bon coin ",  il y a mieux pour trouver un cheval ! On était tous d'accord. Alors dans un premier temps le site du CRTEB va être aménagé pour informer et protéger  le futur acquéreur . Où se former, où s' informer, les solutions transitoires avant de signer le chèque ...


 

Le renforcement positif


Méconnaître ou parfois nier les capacités d' apprentissage de nos chevaux,  c'est prendre le risque de limiter rapidement sa pratique équestre à l'enchainement d' exercices aussi fastidieux que risqués pour le cheval et le cavalier. Si nous sommes si intelligents, commençons par apprendre les besoins fondamentaux de nos équidés. Sachons organiser une progression adaptée au moral et au physique de ceux -ci. Apprenons à nous observer, afin d'éviter des aides très souvent  contradictoires, toujours source de contractions  physiques (bruxisme, hyper salivation, défauts de mise en main, dos creux, hanches traversées, défauts d' engagement ...) et morales (perte d' impulsion, rétivité au travail ...). Non, non, il ne le fait pas exprès ! Il a juste besoin d'un aménagement de son planning de travail. Etes vous prêt à l'écouter ou restez vous encore sur vos acquis vacillants...???
A ce propos, un article ce mois ci dans L'Eperon n°310 dans la rubrique technique : 'Récompense et renforcement positif".

 
A découvrir
Accueil Actualités Actualités cheval