Actualités des Rouves

L'éthologie appliquée à la discipline du TREC.

L'éthologie est, "pour rappel", une discipline scientifique au service de la relation cavalier cheval, en améliorant nos connaissances sur ce qui motive un cheval à apprendre.

Le TREC, ou technique de randonnée équestre de compétition, est un savoureux cocktail composé de randonnée, de technique d'orientation, d'obstacles variés et de dressage. Cf règlements sur le site de la FFE (Féderation Française d'Equitation).

Les objectifs du stage était de faire découvrir et converger ces deux disciplines  vers un but commun au profit d' une bonne relation cavalier cheval d'un point de vue technique, physique et psychologique.

Que peut apprendre un cheval de son cavalier ? Comment lui apprendre ? Que doit comprendre un cavalier des réactions parfois inattendues de son cheval ?

Autant de questions auxquelles Nadia Fontaine et moi même avons abordées sur deux journées de formation aux Rouves.

Le travail à pied a permis la mise en place de codes vocaux ou tactiles appliqués judicieusement permettant au cavalier de mobiliser les différentes parties du corps du cheval ainsi que toute son attention..

L'utilisation du renforcement positif et son impact sur le comportement du cheval a été utilisé de façon pratique sur les exercices type immobilité au montoir, reculer, ...

Les influences réciproques, jambe/impulsion, poids du corps/déplacement latéraux ou rectitude et encore mains/bouche étaient au coeur des différents exercices de TREC proposés par Nadia le 2ème jour. Par exemple  : rectitude aux 3 allures sur la bordure maraîchère, transitions rapprochées avec barres au sol et obstacles suivies d'arrêt dans le calme, recherche de l'équilibre au galop sur le slalom, ...

Nous avons pointé le doigt sur la nécessité d'envoyer un ordre clair  à son cheval sans parasitage des différentes parties de notre corps.

Le cheval  est une véritable "éponge" à sensation, très doué pour la communication tactile et vocale .

Savoir observer son cheval et s'observer soi même dans sa gestuelle à pied comme à cheval dans des exercices adaptés au niveau du couple sont les clefs d une saine relation permettant de conserver l'intégrité physique et morale de notre compagnon pour de longues années.

Nadia et moi même se tenont à votre disposition  pour  progresser dans votre pratique équestre et ce quelque soit votre discipline.

 

 

Un BAC® réalisé aux Rouves


Le B.A.C.® ( Bilan des Acquis et du Comportement ) permet à l' éleveur ou le vendeur de mettre en valeur le tempérament et les acquis techniques de son cheval. Il permet aussi à l' acheteur de se rassurer sur la qualité de son achat .

Valérie Aizen-Landier, BEES2, cavalière partenaire du BAC aux Rouves

Le B.A.C.® réalisé aux Rouves  correspondait  à un autre cas de figure . En effet le cheval testé n'était pas à vendre, le propriétaire souhaitait avoir un avis neutre et objectif sur les points forts et faibles de sa monture, ceci dans le but de définir des axes de travail pour améliorer la relation au travail et se perfectionner.
Le B.A.C.® est donc un outil ouvert à tous acquéreurs, éleveurs, propriétaires.


Pour en savoir plus sur le B.A.C.®

Pour passer le B.A.C.®
 

Le cheval par la voltige

Les 28 et 29 avril, une douzaine d' enfants ont bénéficié des conseils avisés de Gwenola BENIS. Beaucoup de sourires et de bonne humeur chez les enfants dont certains étaient novices. L'approche du cheval se fait déjà au sol avec la préparation du cheval, séance de pansage, installation des tapis et du surfaix, échauffements au sol sous formes de jeux... ils ont dû bien dormir. Les plus jeunes avaient 6 ans.
Gwenola enseignante expérimentée sait à quel point une bonne relation cavalier / cheval s'établit dans un climat de confiance. Le calme , la décontraction, le plaisir gestuel en rythme avec les mouvements du cheval sont les bases d' une équitation prometteuse d'avenir. Le voltigeur se consacre uniquement à son équilibre détaché des obligations de direction et de propulsion,  tâches assurées par Gwenola et sa fidèle Gladys de race Welsh cob. Le galop peut ainsi s' aborder dès la première séance de voltige. Des ateliers de jeux au sol permettent à l'enfant de développer sa motricité et son équilibre de façon ludique. Gwenola a suivi des formations handi cheval, complétées par des stages avec des professionnels de l' école du cirque. Autant d' atouts pour enrichir l' activité sur le plan gestuel et amener une touche novatrice à l' activité traditionnelle de la voltige. On peut penser qu'une dizaines de leçons de voltige seraient bénéfiques avant d'être propulsé dans un cours collectif ou la tâche se complique (assurer la direction, la vitesse et ajuster son équilibre). Cela éviterait sans doute quelques agripages aux rênes et donc à la bouche du cheval... Et bien d'autres inconvénients encore que tout cavalier connaît bien. Merci donc à Gwenola pour son initiative largement utilisée à l'étranger notamment dans les écoles d' équitation allemandes.
D' autres stages seront programmés cet été, les dates seront communiquées prochainement sur le site.

Voir l'article de Ouest France

Voir les photos du stage
 

Claudie et Alain au travail


Aux  Rouves samedi,  Alain et Claudie sont venus entrainer leurs montures. Dans 3 semaines, ils seront en compétition "Western" au Lion d' Angers, le week -end de Pâques pour les jeux équestres d' Anjou. Plus près de chez nous, ils seront également présents le premier mai à Sarzeau dans le Morbihan. Pour plus d' informations sur cette discipline consultez leur site.


 

 

Stage au haras de Lamballe

Jeudi 31 mars, rendez vous avec Constance Ménard, cavalière de haut niveau, spécialisée dressage. Deux monitrices Anne Solène Hervé et Cathy Pellier avaient amené leurs chevaux Selle Français et Aqps (autre que pur sang) pour bénéficier des conseils avisés de Constance. Pas de "dressage pur " les deux premières années de travail, plutôt une "éducation" aux aides et la mise en place d'un gainage abdominal, d' une bonne locomotion avec la propulsion, le rythme et la qualité des appuis au sol. Un cheval qui se bouge sans les "béquilles" du cavalier. Les exercices de  base s' enchainaient, selon les aptitudes et le modèle des chevaux. En fondamentaux, le travail s' effectue sur un grand cercle que l' on évase ou que l'on rétrécit en spirales, mobilité des épaules et engagement du postérieur interne sont recherchés  tout en gardant la rectitude des épaules et des hanches. Les transitions d' allures se font sans rupture de rythme trot-pas, trot-galop, avec rétrécissement du diamètre au galop sur des aides externes. Les transitions descendantes se font en descentes d' aides on laisse le cheval s' organiser dans sa nouvelle allure. Une équitation que Constance qualifie de simple  mais souvent baclée par les cavaliers trop pressés. Constance qualifie la séance de laboratoire où, par essais-erreurs, on arrive à l' excellence. Travailler son cheval en bonne intelligence, tenir compte de ses défauts et qualités et travailler régulièrement, si possible tous les jours, voire même plusieurs petites séances sur une même journée, surtout pour les jeunes chevaux. Le manque de disponibilité a été évoqué, ce à quoi répond Constance, mieux vaut travailler son cheval  monté 3 fois par semaine et le longer les autres jours plutôt que mal le monter tous les jours.





 
A découvrir
Accueil Actualités Actualités des Rouves