Toutes les actualités

Les qualifications loisirs, vous connaissez ?

Concours de qualification loisir+chevalCes épreuves sont ouvertes à tous les chevaux, poneys, ânes et mules  de 1 an ( épreuves " junior" ) à 18 ans. Les cavaliers doivent être titulaires d'une licence fédérale.

Sont jugés : 
  • le caractère ( absence de défenses dangereuses lors des tests)
  • les allures  ( test monté aux  3 allures )
  • le modèle   ( aplombs, tissus, soutien du dos, attache d' encolure ...)

A la suite l' équidé est  au pire ajourné pour boiterie, trouble du comportement, état insuffisant ou obtient un "label" qui sera consigné sur son document d' identification.
Les 3 labels sont, selon les notes obtenues : QUALIFIE , SELECTION OU ELITE. Les sujets "Elites "participent à une finale nationale.
En Bretagne, environ 7 épreuves sont organisées par an, en Côtes d'Armor cette année, le poney club de la Ville Glé et le haras de Lamballe ont reçu les cavaliers souhaitant participer.

Des renseignements complémentaires sont disponibles auprès de la FBEUP ou des Haras nationaux.




 

Le cheval par la voltige

Les 28 et 29 avril, une douzaine d' enfants ont bénéficié des conseils avisés de Gwenola BENIS. Beaucoup de sourires et de bonne humeur chez les enfants dont certains étaient novices. L'approche du cheval se fait déjà au sol avec la préparation du cheval, séance de pansage, installation des tapis et du surfaix, échauffements au sol sous formes de jeux... ils ont dû bien dormir. Les plus jeunes avaient 6 ans.
Gwenola enseignante expérimentée sait à quel point une bonne relation cavalier / cheval s'établit dans un climat de confiance. Le calme , la décontraction, le plaisir gestuel en rythme avec les mouvements du cheval sont les bases d' une équitation prometteuse d'avenir. Le voltigeur se consacre uniquement à son équilibre détaché des obligations de direction et de propulsion,  tâches assurées par Gwenola et sa fidèle Gladys de race Welsh cob. Le galop peut ainsi s' aborder dès la première séance de voltige. Des ateliers de jeux au sol permettent à l'enfant de développer sa motricité et son équilibre de façon ludique. Gwenola a suivi des formations handi cheval, complétées par des stages avec des professionnels de l' école du cirque. Autant d' atouts pour enrichir l' activité sur le plan gestuel et amener une touche novatrice à l' activité traditionnelle de la voltige. On peut penser qu'une dizaines de leçons de voltige seraient bénéfiques avant d'être propulsé dans un cours collectif ou la tâche se complique (assurer la direction, la vitesse et ajuster son équilibre). Cela éviterait sans doute quelques agripages aux rênes et donc à la bouche du cheval... Et bien d'autres inconvénients encore que tout cavalier connaît bien. Merci donc à Gwenola pour son initiative largement utilisée à l'étranger notamment dans les écoles d' équitation allemandes.
D' autres stages seront programmés cet été, les dates seront communiquées prochainement sur le site.

Voir l'article de Ouest France

Voir les photos du stage
 

Claudie et Alain au travail


Aux  Rouves samedi,  Alain et Claudie sont venus entrainer leurs montures. Dans 3 semaines, ils seront en compétition "Western" au Lion d' Angers, le week -end de Pâques pour les jeux équestres d' Anjou. Plus près de chez nous, ils seront également présents le premier mai à Sarzeau dans le Morbihan. Pour plus d' informations sur cette discipline consultez leur site.


 

 

Stage au haras de Lamballe

Jeudi 31 mars, rendez vous avec Constance Ménard, cavalière de haut niveau, spécialisée dressage. Deux monitrices Anne Solène Hervé et Cathy Pellier avaient amené leurs chevaux Selle Français et Aqps (autre que pur sang) pour bénéficier des conseils avisés de Constance. Pas de "dressage pur " les deux premières années de travail, plutôt une "éducation" aux aides et la mise en place d'un gainage abdominal, d' une bonne locomotion avec la propulsion, le rythme et la qualité des appuis au sol. Un cheval qui se bouge sans les "béquilles" du cavalier. Les exercices de  base s' enchainaient, selon les aptitudes et le modèle des chevaux. En fondamentaux, le travail s' effectue sur un grand cercle que l' on évase ou que l'on rétrécit en spirales, mobilité des épaules et engagement du postérieur interne sont recherchés  tout en gardant la rectitude des épaules et des hanches. Les transitions d' allures se font sans rupture de rythme trot-pas, trot-galop, avec rétrécissement du diamètre au galop sur des aides externes. Les transitions descendantes se font en descentes d' aides on laisse le cheval s' organiser dans sa nouvelle allure. Une équitation que Constance qualifie de simple  mais souvent baclée par les cavaliers trop pressés. Constance qualifie la séance de laboratoire où, par essais-erreurs, on arrive à l' excellence. Travailler son cheval en bonne intelligence, tenir compte de ses défauts et qualités et travailler régulièrement, si possible tous les jours, voire même plusieurs petites séances sur une même journée, surtout pour les jeunes chevaux. Le manque de disponibilité a été évoqué, ce à quoi répond Constance, mieux vaut travailler son cheval  monté 3 fois par semaine et le longer les autres jours plutôt que mal le monter tous les jours.





 

Article Cheval Santé sur le comportement

Carole Fureix nous fait part des dernières recherches sur le bien être du cheval. Un comportement agressif, impulsif ou au contraire apathique est trop souvent interprété hâtivement par le cavalier. Les dernières recherches font état de douleurs aigues ou chroniques qui perturbent la relation cavalier-cheval. Dès son plus jeune âge notre poulain est  "manipulé" : sevrage, changement d' herbage, prises des pieds...ces différentes prises de contact avec l'homme sont connotées positivement ou négativement dans sa mémoire. La relation à l'homme peut s'en trouver altérée. Pour plus de détails, consultez l'article de Carole sur le Cheval Santé n°72 de février/mars.

 
A découvrir
Accueil Actualités Toutes les actualités